lundi 26 mars 2012

Machete VS FFXIII, le conflit des limites d'âge

J'ai la sale manie de lire tout et n'importe quoi et en compagnie de n'importe qui. Petit aperçu non exhaustif:

La composition des chewing-gum dans la queue au super-marché.
Les catalogues de construction (avec les pavés de toutes les couleurs, les types de portails et d'arroseurs automatiques).
Les articles du figaro et ceux de libé.
Jusqu'aux commentaires des articles de rue89.

Fatalement, il a fallu qu'après avoir regardé un film dont le contenu intellectuel est relativement difficile à défendre, Machete, j'examine la boite pour retrouver au dos, en petits caractères, l'âge minimal conseillé pour visionner le film.
12 ans.

Et c'est là que m'assaille un sérieux doute. Je saisis la boîte de Final Fantasy XIII, et c'est bien ce que je pensais, je n'avais pas rêvé.
Déconseillé aux moins de seize ans.

VS




Évidemment, si vous n'avez pas eu de contact avec les deux "oeuvres" en question, mon étonnement n'est pas très communicatif. (Je conçois que tout le monde ne soit pas amateur de séries B ET de jeux vidéos). Voilà donc un petit tableau récapitulatif pour comprendre là où je veux en venir:

paramètres\oeuvres                              FFXIII                                                  Machete
support                                                   jeux vidéo                                               film
combats                                                  oui                                                          oui
Présence de monstres imaginaires       oui (majorité des ennemis)                       non
vue du sang                                            non                                                         oui
scènes gores (torture ou barbarie)       non                     oui (femme enceinte assassinée, prête crucifié dans son église, etc)
scènes de nu ou de sexe                       aucune                                                    oui
âge conseillé                                         16 ans                                                     12 ans
attestation par                                      PEGI                                                        CSA


Je ne sais pas pour vous, mais j'aurais plus envie de laisser un gamin de, disons, 14 ans jouer à FFXIII que regarder Machete. Pour en rajouter une couche, la version suédoise de Millénium comporte une scène de viol difficile à regarder même pour des adultes. Watchmen présentait une scène de mutilation à la tronçonneuse pas franchement saine non plus. âge légal ? Douze ans, là encore.

Explication: les organismes régulateurs ne sont pas les mêmes. La PEGI s'occupe des jeux vidéos à l'échelle européenne. Le CSA fixe l'âge limite pour les programmes diffusibles à la télévision ( A ceux qui trouvent peu probable d'un film de série B comme Machete passe un jour à la télévision, je rapelle qu'il existe des bouquets satellites où l'évènement serait moins improbable).

Je me souviens très clairement que Final Fantasy VIII, auquel j'ai joué lorsque j'avais treize ans, avait une limite d'âge fixée à douze ans, avec un niveau de violence tout à fait similaire à ses sucesseurs. Ma foi, ça ne m'a jamais empêché de fermer l’œil la nuit et je n'ai agressé personne, ni tenté de monter sur une autruche (oui, la mascotte de tout les FF est un genre de grosse autruche jaune).

Cela ne présage pas des qualités d'un film, ou d'un jeu vidéo (on a déjà vu des bouses non violentes et des chefs d'oeuvres gores). Mais je plains sincèrement les parents qui essaieraient de se fier à ces signalétiques.

sources des images: http://edgydog.wordpress.com/2009/04/08/des-details-sur-la-demo-de-ffxiii/ pour l'artwork de FFXIII
et http://blog.fnac.ch/2010/12/13/machete-ou-rodriguez-en-roue-libre/ pour l'affiche de Machete



5 commentaires:

  1. En effet, il y a de la connerie dans l'air du côté des censeurs.
    (Comme tu vas le lire dans mon prochain billet, c'est très contagieux).
    Je ne suis pas un grand connaisseur des vidéos, mais ce qui est venu s'ajouter par rapport au film, c'est l’interactivité. Quand il s'agit de tuer par n'importe quelle forme sur une vidéo, là je me dis qu'il y a danger.
    J'ai été voir la bande de lancement de Machette http://www.youtube.com/watch?v=Ew5Z5OKi-S4
    Un truc que je n'irais jamais voir que je zapperais à la télé.
    Non, ils sont cons les censeurs, pas d'autre mot.

    RépondreSupprimer
  2. "J'ai la sale manie de lire tout et n'importe quoi et en compagnie de n'importe qui"

    Moi, aussi, mais pas avec n'importe qui.
    Toujours dans le rayon librairie, un livre, un magazine d'une main, un petit carnet et un crayon de l'autre.

    RépondreSupprimer
  3. Et encore, dans ma petite liste je n'ai pas mis les choses que j'ai honte de lire :)

    Je pense que la situation est plutôt dûe à un manque de communication. Et sûrement du fait que le CSA doit avoir des pressions énormes pour laisser passer des choses. Machete était un film pas mauvais, à partir du moment qu'on part du postulat que c'est un film de série B. Le fond (les immigrés mexicains aux USA, le mur des ultra-conservateurs et les cartels de la drogue) est bien réalisé, et de façon extrêment surprenante, le film passe avec les honneurs le test de Belchdel avec les honneurs. (test qui consiste à observer si deux femmes ont une discussion à propos d'autre chose que d'un homme, de plus d'une minute, dans le film). Bon après c'est pas un manifeste pour le féminisme loin de là mais il n'est pas complètement à jetter.

    Les jeux vidéos ne me paraissent pas plus dangereux que les films, dans l'absolu. Tout dépend du jeux. La façon dont la violence est mise en scène ainsi que le réalisme comptent pour beaucoup. Puis tuer un dragon c'est pas du tout la même chose que d'écraser un piéton.

    RépondreSupprimer
  4. Je crains de comprendre la clé. Du côté Final fantasy, nous avons ordinateur = jeux violents (forcément, écoutez Morano) = Internet = pédonazislamistes, donc danger. De l'autre côté, nous avons film = major company = télé = TF1 = disponibilité cérébrale, donc bon.

    Dans le même ordre d'idées, si on faisait un jeu en réseau avec Barbapapa, ce serait interdit aux mineurs, puisque réseau = dangers.

    RépondreSupprimer
  5. Demain, j'aurai un billet qui va te répondre, chère Lachesis.
    Un temps que les moins de 50 ans ne pourraient pas connaître, en principe... mais en principe seulement.
    :-)

    RépondreSupprimer